Procès d'un ancien directeur général du FMI pour utilisation abusive de cartes d'achat

3 Mai, 2017

Bankia, une banque espagnole dans la tourmente, fait face à des difficultés supplémentaires en raison du procès de 65 banquiers qui se tient en ce moment à Madrid pour avoir prétendument commis des fraudes à la carte d'achat – pour la somme d'environ 12 millions d'euros. Les poursuivants affirment que l'argent a servi à acheter des articles de luxe sans rapport avec les fonctions de leur emploi, comme des vêtements haut de gamme, des hôtels, des voyages et des divertissements.

Considérée comme le scandale bancaire le plus important que l'Espagne ait connu, la fraude a été découverte en 2013 lorsqu'un journaliste a lu un courriel piraté qui mentionnait des « cartes de crédit noires » Les cartes de crédit noires sont des cartes de crédit exclusives, généralement réservées aux dirigeants d'entreprise ou aux particuliers fortunés. Elles sont assorties de limites de crédit élevées et offrent à leurs titulaires des récompenses et des produits de luxe comme des accès VIP, des surclassements pour les vols et les hôtels, etc.

Parmi les accusés se trouve l'ancien directeur général du Fonds monétaire international (FMI), Rodrigo Rato. Il prétend qu'il pensait que les dépenses étaient légales et faisaient partie de son salaire. Les poursuivants ont toutefois indiqué que M. Rato supervisait un « système corrompu » qui lui permettait, ainsi qu'à d'autres dirigeants, d'abuser de leurs cartes d'achat pour faire des achats personnels qui n'étaient pas déclarés à l'administration fiscale. La fraude alléguée a commencé à la banque Caja Madrid. M. Rato l'a ensuite étendue à Bankia en 2011, à l'occasion de la création de la banque à la suite de la fusion entre Caja Madrid et six autres caisses d'épargne.

Étant donnée l'importance de la somme d'argent en cause dans cette affaire, c'est sans surprise qu'elle fait la une des titres. Le public s'y intéresse d'ailleurs beaucoup, parce que Bankia a été renflouée en 2012 seulement, d'abord par le gouvernement espagnol, puis par l'Union européenne, ce qui a entraîné des pertes importantes pour les 200 000 petits investisseurs détenteurs d'actions privilégiées. Cet important sauvetage public a également alimenté, en partie, la crise bancaire espagnole à cette époque.

Les achats luxueux effectués entre 2003 et 2012 ont encore plus irrité le public, car à ce moment-là, l'Espagne était plongée dans une crise financière. La crise financière a conduit à des années de récession en Espagne, à un taux de chômage considérablement élevé, à des licenciements collectifs et à des difficultés financières extrêmes pour des millions de citoyens.

Au procès en cours, M. Rato a nié avec véhémence les actes répréhensibles; en raison de son rôle de superviseur du système financier de la banque et de l'utilisation abusive des cartes d'achat, les autorités espèrent voir M. Rato derrière les barreaux pendant quatre ans et demi. Elles cherchent également à lui infliger une amende de 108 000 euros et 2,6 millions d'euros de dommages-intérêts.

Les affaires comme celle-là servent de rappels de l'importance de la mise en œuvre d'une plate-forme complète de surveillance continue, comme la solution de surveillance des cartes d'achat CaseWare, afin de détecter automatiquement les cas d'utilisation abusive de cartes d'achat. Regardez notre vidéo pour découvrir comment notre solution peut protéger votre programme de cartes d'achat ou téléchargez notre livre blanc (actuellement proposé en anglais seulement) pour comprendre comment elle peut également être connectée à Concur. Le connecteur intègre les dépenses liées aux déplacements et à la représentation et les données relatives aux cartes d'achat de Concur aux données des RH, des finances et à d'autres données de l'entreprise afin de vous permettre de suivre les dépenses par catégorie ou par code de marchand afin de vous assurer que toutes les opérations respectent les politiques et les limites prévues.

 

À propos d'Anu Sood :

Anu Sood est la directrice des produits et du marketing d'entreprise de CaseWare Analytics et elle est responsable de la stratégie marketing mondiale de la Société. Avant d'entrer à CaseWare Analytics, Anu a occupé divers postes de l'industrie de la haute technologie, où elle a par exemple rédigé des logiciels pour les phonocapteurs ou lancé un nouveau service mondial de communication par satellite. Anu possède une longue expérience en marketing stratégique, en communication d'entreprise, en génération de la demande, en marketing de contenu, en gestion de produit, en marketing produit et en développement de technologie. 

Se connecter :   Anu Sood

« Retour au blog

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.