Penser à l'avenir : La concentration des auditeurs sur la détection de la fraude

13 Septembre, 2017

George W. Bush a promis de les éliminer. Barack Obama a juré de les réduire de 50 milliards de dollars. Donald Trump a dit qu'il les ferait baisser de moitié au cours des 10 prochaines années. À quoi faisaient-ils tous référence ? Aux paiements « irréguliers » que verse chaque année le gouvernement des États-Unis.

Le Government Accountability Office (GAO) a estimé qu'en 2016, ces types de paiements avaient coûté au gouvernement 144 milliards de dollars, soit quatre cents par dollar dépensé au niveau fédéral. Bien que tous les paiements irréguliers ne soient pas infondés, une estimation de Deloitte précise que près d'un tiers – soit 47 milliards de dollars – sont frauduleux.  

En regardant les chiffres en détail, on a trouvé que 10 % ou 9,6 milliards de dollars des programmes Medicare et Medicaid étaient dépensés pour des services non rendus, non nécessaires ou erronés. En plus de cela, l'IRS estime qu'un quart, soit 17 milliards de dollars, de tous les paiements de crédits d'impôt sur les revenus salariaux (EITC) sont versés de manière incorrecte.

Il existe de nombreuses raisons expliquant le gaspillage et les lacunes dans la détection des réclamations frauduleuses. Des volumes d'opérations élevés, le manque de temps pour examiner l'exactitude des opérations et un système qui favorise la distribution rapide (et peu onéreuse) de fonds font partie des explications citées pour le gaspillage. Mais il reste certain qu'il faut réduire le gaspillage avant qu'il se produise, et que l'audit doit jouer un rôle plus important dans la détection de la fraude.

Ce sentiment se répercute dans le secteur privé. Selon Ralph Summerford, président de Forensic Strategic Solutions, une entreprise d'enquête financière spécialisée dans l'examen de la fraude, si un auditeur échoue à découvrir une fraude, il a 99 % de risques d'être poursuivi. Pour M. Summerford, les auditeurs doivent connaître la différence entre les normes légales et professionnelles et comprendre leurs responsabilités.

La pression accrue pour détecter la fraude pousse des organisations à mettre en œuvre des solutions de surveillance continue des contrôles afin que l'équipe d'audit puisse se concentrer sur les domaines à haut risque de l'entreprise. Les solutions de surveillance continue des contrôles servent aux domaines comme les comptes fournisseurs, les comptes clients, les cartes d'achat, les frais de déplacement et de présentation, entre autres. 

Pour l'équipe d'audit, il est impératif d'étendre ses audits et d'employer des outils lui permettant d'examiner l'intégralité des données afin de détecter les opérations frauduleuses. Dans un sondage récent, nous avons découvert que seuls 50 % des auditeurs utilisaient un logiciel d'analyse de données destiné aux auditeurs. Les autres se servent d'outils comme les feuilles de calcul, qui ne peuvent offrir un niveau de sophistication identique en matière de traitement de l'analyse ou qui sont sujets à des problèmes d'intégrité des données. 

Les avancées de la technologie permettent à ceux qui ont adopté l'analyse de données d'accomplir encore davantage. Selon le CPA Journal, les analyses visuelles et textuelles sont la prochaine étape de l'audit et de l'expertise comptable judiciaires et elles permettront aux auditeurs et comptables de travailler avec des ensembles de données structurées et non structurées pour mieux détecter la fraude.

Pour découvrir la première utilisation par un cabinet de CPA du logiciel d'analyse de données CaseWare IDEA afin de détecter un cas de fraude par un employé, regardez la présentation ci-dessous (proposée en anglais seulement).

Audit Case Study: How a CPA firm used Data Analytics to Uncover Employee Fraud (étude de cas : comment un cabinet de CPA a utilisé l'analyse de données pour découvrir une fraude d'un employé) de CaseWare Analytics
 

À propos d'Anu Sood :

Anu Sood est la directrice des produits et du marketing d'entreprise de CaseWare Analytics et elle est responsable de la stratégie marketing mondiale de la Société. Avant d'entrer à CaseWare Analytics, Anu a occupé divers postes de l'industrie de la haute technologie, où elle a par exemple rédigé des logiciels pour les phonocapteurs ou lancé un nouveau service mondial de communication par satellite. Anu possède une longue expérience en marketing stratégique, en communication d'entreprise, en génération de la demande, en marketing de contenu, en gestion de produit, en marketing produit et en développement de technologie. 

Se connecter :   Anu Sood

« Retour au blog

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.