Conseils techniques IDEA : Utilisation de la loi de Benford

4 Octobre, 2017

La loi de Benford est toujours un sujet populaire dans le monde de l'audit et de la comptabilité judiciaire. Cette règle, qui prédit à quelle fréquence on peut s'attendre à voir les chiffres 1 à 9 comme premier chiffre d'un ensemble de données important comme les comptes fournisseurs, les dépôts, les décaissements, peut se révéler un outil précieux pour détecter la fraude potentielle.

CaseWare IDEA offre plusieurs tests d'analyse de Benford comme ceux du premier chiffre, des deux premiers chiffres, des trois premiers chiffres, du deuxième chiffre et des deux derniers chiffres. Pour accéder à ces tests, allez à l'onglet Analyses.

D'autres tests utilisant la loi de Benford sont accessibles dans le kit de prévention des fraudes des SI sur IDEA Marketplace, comme les tests du troisième chiffre et du quatrième chiffre. Si vous avez le kit de prévention des fraudes des SI, voici des instructions détaillées de Brian Element, CPA, CISA, CIDA, CISE, CFE – instructeur certifié IDEA et conseiller financier à Services publics et Approvisionnement Canada, sur la manière d'accéder à ces tests de Benford et de les utiliser.

Allez dans le ruban SmartAnalzyer et appuyez sur Sélectionner et exécuter.

Dans le Navigateur de test d'audit, sélectionnez Analyse de Benford dans le kit de prévention de la fraude des SI.

Vous obtenez ainsi la liste de huit tests de Benford proposés. Sélectionnez les tests qui vous intéressent. Pour cet exemple, j'utilise le test Benford du premier chiffre.

La première étape consiste à mettre des balises dans les champs qui sont utilisés pour le test. Chaque test utilise certains champs pour l'analyse; dans le cas des tests de Benford, vous avez besoin des champs Montant et Client (fournisseur).

Cliquez sur Non pour sélectionner vos champs. Vous avez maintenant la possibilité de définir vos balises.

Dans la colonne Champ à attribuer, vous pouvez sélectionner les champs qui correspondent au nom de balise, en l'espèce les champs Montant et Client.

Après avoir sélectionné les champs, cliquez sur la coche verte pour quitter la boîte de dialogue. La balise passe maintenant à Oui. Si le test a besoin de renseignements supplémentaires, ils sont énumérés avec la mention Requis. Sélectionnez le lien Requis, la boîte de dialogue ci-dessous apparaît :

Ces boîtes de dialogues diffèrent selon le test. Pour les tests de Benford, vous devez sélectionner plusieurs options. La première est le nombre d'opérations par fournisseur; par défaut, elle est réglée conformément aux recommandations qui se trouvent dans la documentation d'IDEA, mais il est possible de la modifier si nécessaire. Les tests peuvent être réalisés seulement sur des nombres positifs ou négatifs, et non sur les deux en même temps, alors vous devez sélectionner les uns ou les autres. Enfin, une option permet de créer une feuille de calcul Excel. Elle contient le résumé des données et un graphique pour chaque client qui répond au nombre minimum d'opérations. Une fois vos modifications terminées, cliquez sur OK pour quitter la boîte de dialogue.

L'état se transforme en bouton Démarrer, et la base de données attribuée apparaît. Lorsque le bouton Démarrer est présent, vous pouvez exécuter le test.

La progression du test est montrée :

Une fois le test terminé, vous pouvez afficher les résultats.

Le fichier qui commence par le symbole @ est le fichier de résultats SmartAnazlyer. En l'espèce, 324 enregistrements se trouvent dans les résultats. En cliquant sur 324, vous pouvez faire apparaître les opérations. Le fichier est également enregistré automatiquement sous forme de fichier IDEA.

Nous pouvons voir les deux premiers fournisseurs dans cet exemple. Les champs ci-dessous sont proposés :

  • NO_FOURN – Il s'agit du fichier que vous avez sélectionné pour le client.
  • PREMCHIF – Montre sur quel chiffre portent les résultats.
  • REEL – Le nombre réel de fois où apparaît le premier chiffre pour ce client.
  • TOTAL_ENRS – Le nombre total d'enregistrements pour ce client.
  • PREVU – Le nombre prévu de fois où le premier chiffre doit apparaître.
  • LIMITEINF – Il s'agit de la limite inférieure de la plage dans laquelle le résultat prévu doit tomber.
  • LIMITESUP – Il s'agit de la limite supérieure de la plage dans laquelle le résultat prévu doit tomber.
  • DIFFERENCE – Il s'agit de la différence entre le résultat réel et le résultat prévu.
  • POURC_DIFFERENCE – Il s'agit du pourcentage de différence entre le résultat réel et le résultat attendu.
  • ECABSMOY_RESULTAT – Il s'agit de l'écart absolu moyen qui indique si les données sont conformes au test de Benford.
  • ECABSMOY_CONCLUSION – Il s'agit de la conclusion de l'écart absolu moyen. Il existe trois résultats : Non conformité, conformité étroite et conformité acceptable.

Si vous sélectionnez Excel, une feuille de calcul est créée (si Excel est installé) et contient un tableau pour chaque client ainsi qu'un graphique.

Vous pouvez alors examiner la feuille de calcul et montrer graphiquement pourquoi vos clients ne sont pas conformes et doivent être plus étroitement surveillés.

Vous avez des questions au sujet de la loi de Benford et d'IDEA ? Le site Web ideascripting.com est une excellente ressource. Vous pouvez également revoir notre présentation sur la loi de Benford ci-dessous (proposée en anglais seulement) :

Using Benford's Law for Fraud Detection and Auditing (recourir à la loi de Benford pour la détection des fraudes et l'audit) de CaseWare Analytics
 

À propos d'Alain Soublière :

Alain Soublière travaille depuis de nombreuses années dans le domaine des logiciels d'audit informatique. Il a longtemps fait partie de la haute direction à titre de chef de produit IDEA avant de devenir directeur de la stratégie de produit à CaseWare Analytics, puis plus récemment directeur principal de la stratégie produit.   

Se connecter :    Alain Soublière

« Retour au blog

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.